Homosexuel de naissance ?

Si vous êtes gay, lesbienne, bisexuel ou transgenre, Jésus est le meilleur ami que vous puissiez avoir. Il vous aime tel que vous êtes et veut vous sauver (Jean 6 : 37). Il n’aime pas votre style de vie, mais il vous aime, vous !

Si vous lui donnez votre cœur, il vous pardonnera et vous purifiera de tous vos péchés, sans exception, et il ne vous tiendra pas pour responsable de tous les péchés que vous pourriez commettre après avoir expérimenté la nouvelle naissance (2 Corinthiens 5 : 19). Cela inclut aussi le fait de vous engager dans des comportements homosexuels.

Je sais que les religieux vont détester lire ça, mais c’est pourtant la vérité ! C’est la bonne nouvelle que Dieu adresse à chacun (Jean 3 : 16-17).

Jésus a été crucifié et a répandu son sang pur et sans péché pour le Salut de tous les hétérosexuels, gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres… qui le recevront dans leur cœur et lui feront confiance (Matthieu 12 : 31; Jean 6 : 37; 1 Corinthiens 6 : 9-11; Hébreux 10 : 14).

Et plus les homosexuels comprendront cette grande vérité, plus ils mettront leur confiance en Jésus qui a déjà ôté tous leurs péchés pour toujours, moins ils pêcheront. La peur de commettre un péché, c’est ce qui nous fait pêcher encore plus.

À l’inverse, lorsque nous mettons une confiance totale en Jésus, que nous comprenons qu’il a enlevé complètement tous nos péchés pour l’éternité, alors le péché perd graduellement de son attrait.

Mais Dieu n’a-t-il pas fait que certaines personnes naissent homosexuelles ? Ne sont-elles pas née ainsi ?

Le Pape François aurait suscité la controverse à ce propos en disant, en privé, à un homme qui avait été victime d’abus par des prêtres :

- Sois heureux de qui tu es. Dieu t’a fait ainsi (homosexuel) et t’aime ainsi, et le Pape t’aime ainsi.

Puisqu’il s’agit d’une allégation qui n’a pas été prouvée, concernant des propos qui auraient été dits en privé, et compte tenu du fait que le Vatican refuse de commenter, nous devons offrir à François le bénéfice du doute. Toutefois, à la lumière d’autres déclarations faites par le Pape sur divers sujets, celle-ci n’irait pas contre sa façon de penser.

Pour répondre à la question :

- Non, Dieu ne fait pas en sorte que quelqu’un naisse homosexuel. Et contrairement aux experts de la question tels que le Pape François ou Lady Gaga, ils/elles ne sont pas nés ainsi.

ll existe deux catégories de personnes qui pratiquent l’homosexualité :

La première catégorie, c’est celle des personnes qui s’ennuient à mourir dans leur vie sexuelle et qui choisissent alors d’expérimenter le sexe avec d’autres personnes du même sexe, pour voir ce qu’ils préfèrent… (ce qui est ouvertement encouragé par l’industrie du divertissement). Une fois qu’ils y ont goûté et que cela satisfait leurs appétits, ils adoptent ce nouveau style de vie.

La seconde catégorie, et c’est la grande majorité, devient homosexuelle, non parce que Dieu l’a faite ainsi mais en raison de ce que les hommes pêcheurs lui ont fait subir. Certains ont été victimes, alors qu’ils étaient enfants, de prédateurs sexuels qui ont satisfait leurs pulsions sur eux (comme c’est le cas dans l’exemple de cet homme violé par des prêtres). Et en tant qu’enfants, étant impressionnables et vivant leur première expérience sexuelle, ils en viennent à croire qu’ils sont comme ça... que c'est normal.

D’autres ont grandi dans un environnement familial dans lequel les rôles mâle-femelle sont totalement inversés. Des foyers où les pères sont timides, soumis, et dominés par la mère. Rien qu’en pensant brièvement aux couples que je connais, j’en ai au moins 6 qui me viennent à l’esprit et qui sont dans ce cas. Et dans chacun de ces 6 couples, il y a au moins un de leurs enfants qui est devenu homosexuel.

Ils ne sont pas nés homosexuels mais le sont devenus en raison de ce que d’autres leur ont fait pendant leur enfance.

Oui, ce sont des victimes. Oui, ils doivent être considérés avec amour et compassion. Et oui, Jésus les aime !

Jésus les sauvera pour l’éternité si ils/elles acceptent de le recevoir dans leur cœur comme Dieu et Sauveur (Jean 1 : 12; Jean 6 : 37). Jésus les lavera de tous leurs péchés pour toujours, homosexualité incluse.

Dieu dit très clairement, dans l’Ancien Testament comme dans le Nouveau Testament, que l’homosexualité est un péché et que ce n’est pas dans l’ordre naturel des choses (Lévitiques 18 : 22; Romains 1 : 26-28). Mais l’homosexualité, comme tous les autres péchés (à l'exception du blasphème contre le Saint-Esprit), est totalement pardonnable.

Dieu serait le plus grand des hypocrites de l’univers s’il disait d’un côté de ne pas s’engager dans l’homosexualité alors que de l’autre, il faisait en sorte que certains hommes et certaines femmes naissent ainsi ! Nulle part dans les Écritures vous ne trouverez quoi que ce soit qui dise que Dieu a créé l’homme homosexuel de naissance. Une telle idée n’est que pure fabrication de la part de gens qui préfèrent blâmer Dieu que de faire face à la réalité de leurs problèmes.

Mais qu’en est-il des bisexuels ?

Contrairement à l’homosexualité qui s’est développée suite à des abus dans l’enfance, la bisexualité est un choix délibéré. Les bisexuels savent qu’ils sont hommes ou femmes mais choisissent d’avoir des relations aussi bien hétérosexuelles qu’homosexuelles.

Ce sont des personnes charnelles, hédonistes, qui vivent pour la chair. En général, ils se fichent de savoir avec qui ils/elles baisent, du moment que cela leur apporte leur lot de plaisirs temporaires. Contrairement à de nombreux homosexuels, les bisexuels peuvent faire autrement... mais ne le veulent pas.

Jésus les sauvera aussi, les pardonnera et les purifiera s’ils naissent de nouveau. Et aucun des péchés qu’ils ont commis avant ou après avoir été sauvé, ne leur sera imputé.

Mais s’ils sont vraiment nés de nouveau, ils voudront plaire au Seigneur par amour pour lui et changeront de vie. Plus ils regarderont à Jésus et à son amour, moins le péché aura d’emprise sur eux et moins ils tomberont.

Dans tous les cas, aucune personne qui donne vraiment son cœur à Jésus ne se lève le matin en se disant : « - Quels péchés vais-je bien pouvoir commettre aujourd’hui ? ». La repentance consiste en un changement dans notre manière de penser (par exemple : je ne veux plus être homosexuel ou bisexuel). En changeant notre manière de penser et en agissant en accord avec cette décision, les changements commencent à se produire.

Quand nous changeons nos pensées (repentance), Dieu change notre cœur.

Si vous êtes gay, lesbienne, bisexuel ou transgenre, que vous avez sincèrement donné votre cœur à Jésus mais que vous tomber encore dans ce genre de péchés sexuels : surtout, sachez que Jésus ne compte pas vos péchés (ne vous les impute pas - ne tient pas de comptabilité) et qu’ils vous sont déjà tous pardonnés. Ne laissez rien ni personne vous culpabiliser car il n’y a plus aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ (Romains 8 : 1).

Que vous soyez hétérosexuel, homosexuel, bisexuel, transgenre ou que sais-je... soyez les bienvenus dans le Royaume de Dieu !

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar