Tout simplement

C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est pas par les oeuvres, afin que personne ne puisse s'en vanter (Éphésiens 2 : 8-9).

Certaines personnes se demandent pourquoi nous prêchons avec insistance sur le fait que le salut ne s'obtient que par la grâce de Dieu (grâce = faveur imméritée).

Que veulent-ils donc que nous prêchions ? La condamnation ?

Il faudra qu'ils aillent à un autre endroit pour ça ! Qu'ils visitent un site web religieux et ils auront ce qu'ils veulent. Mon Jésus ne prêchait pas la condamnation :

Il prêchait la rédemption.
Il prêchait le pardon.
Il prêchait la réconciliation.

Il n'est pas venu pour condamner, mais pour sauver (Jean 3 : 17).

C'est pour cela que Son message incomparable s'appelle l'Évangile, c'est-à-dire, la bonne nouvelle !

Ceux qui ne sont pas encore sauvés ont besoin de savoir que le salut est un cadeau, qu’ils ne peuvent pas le mériter. Et ceux qui se disent chrétiens doivent le savoir également.

Preuve en est les très nombreux messages que nous recevons de chrétiens (malgré tous les enseignements que nous mettons à disposition à ce sujet), qui "pensent" qu'ils ne sont pas sauvés, qu'ils ont perdu leur salut, ou qu'ils ne seront pas pris lors de l'Enlèvement des croyants... parce qu'ils continuent de désobéir à Dieu (de pêcher) et qu'ils ne se comportent pas "suffisamment" en chrétiens (peu importe ce qu'ils entendent par-là).

J'ai 3 mots à dire à ces chrétiens :

Bienvenue au club !

Aucun de nous n'est assez obéissant. Aucun de nous n'est assez "chrétien".

Ce qui est drôle (ou dramatique ?), c'est que la plupart des emails qu'ils nous envoient disent :

Je sais que le salut ne s'obtient que par grâce, mais...
Je sais que le salut ne s'obtient pas par les œuvres, mais...

S'ils le savaient vraiment, ils n'en douteraient pas. S'ils en doutent, c'est parce qu'ils ne le savent pas vraiment. Quelqu'un qui ne sait pas vraiment... ne fait pas confiance.

Le salut, c'est d'avoir reçu Jésus dans notre cœur et de faire confiance dans ce que lui a fait pour nous sauver... et pas dans ce que nous faisons pour "nous sauver nous-mêmes”. Il n'y a absolument rien que vous puissiez faire pour vous sauver. Il n'y a absolument rien que vous puissiez faire pour vous assurer d'être enlevé lors de l'Enlèvement des croyants, si ce n'est de faire confiance à Jésus.

Bien que nous aimerions vivre dans un monde parfait, peuplé de gens parfaits, obéissants parfaitement à Dieu et se comportant de façon parfaite... le salut ne s'obtiendra jamais sur la base de notre obéissance... jamais !

Ce n'était pas basé sur ce que nous faisions avant de recevoir Jésus.
Ce n'est pas basé sur ce que nous faisons après avoir reçu Jésus.

Il suffit de vous repentir (c'est-à-dire : changer votre façon de penser) et croire que ce que Jésus a fait pour vous est absolument suffisant pour vous sauver pour toujours (2 Corinthiens 5 : 19Hébreux 9 : 12, Hébreux 10 : 14).

C'est si simple... mais... est-ce trop simple pour vous ?

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.