Rétrogrades

Cela arrive beaucoup trop souvent :

Des chrétiens paniqués me contactent pour me demander de l’aide parce qu’ils ou elles sont "rétrogrades". Ils craignent alors d’avoir "perdu" leur Salut, et pensent qu’ils resteront sur terre lors de l’Enlèvement de l’Église parce qu’ils ont commis tel ou tel péché.

Ces pauvres gens n’ont pas la moindre idée de quoi ils parlent, mais leur religion "chrétienne" n’hésite pas à leur bourrer le crâne de condamnation. Leur religion s’assure de leur faire ressentir de la culpabilité pour des péchés qui ont pourtant été ôtés, détruits, effacés et oubliés par Jésus depuis près de 2’000 ans (Psaume 103 : 12; Hébreux 9 : 26, Hébreux 10 : 17).

Ils font usage du terme biblique "rétrograde" mais ne l’appliquent pas dans le bon contexte afin de justifier leur fausse doctrine.

Il est difficile d’associer quoi que ce soit de positif à la Tribulation qui va bientôt commencer. Il y a pourtant quelque chose de bénéfique qui va se produire durant cette période, c’est le fait que Dieu va débarrasser l’humanité de la religion, de toutes les religions, "chrétiennes" ou païennes (Daniel 11 : 36-37; 2 Thessaloniciens 2 : 4).

Mais le terme "rétrograde" ne se trouve-t-il pas dans les Écritures ?

Oui !

Et à chaque fois que ce terme est utilisé, il fait référence au fait que les israélites abandonnaient l’adoration de Yahweh (l’Éternel) en faveur d’idoles comme Baal ou Astarté. Pas une seule fois ce terme ne fait référence au fait de tomber dans des péchés autres que celui de l’idolâtrie (Proverbes 1 : 32; Ésaïe 57 : 5-13; Jérémie 3 : 6-13; Osée 11 : 2-7).

Être "rétrograde" fait exclusivement référence à l’idolâtrie : à l’adoration de faux "dieux". Alors, à moins que vous ayez cru en Jésus, que vous l’ayez oublié, et que vous adoriez maintenant Bouddha, Allah, Krishna ou toute autre fausse "divinité", vous n’êtes pas "rétrograde".

Et si vous avez "oublié" Jésus, c’est que vous ne le connaissiez pas vraiment. Vous aviez peut-être entendu parler de lui, aviez acquis une certaine forme de "religion chrétienne", mais vous n’aviez pas vraiment expérimenté qui il est, personnellement et intimement, au plus profond de votre être. Ceux qui le connaissent vraiment ne peuvent l’oublier, pas plus qu’il ne peut nous oublier (Deutéronome 31 : 8; Hébreux 13 : 5).

Dès lors, la première chose à faire pour les pauvres âmes qui cherchent de l’aide parce qu’elles seraient "rétrogrades", c’est de les amener à changer leur façon de penser (repentance = changement de mentalité) : - Ils ne sont pas du tout rétrogrades !!!

Soit il s’agit de personnes qui n’ont pas vraiment reçu Jésus dans leur cœur et qui doivent le faire afin que tous leurs péchés, passés, présents et futurs, soient effacés.

Soit il s’agit de personnes qui ont reçu Jésus, qui sont sauvées, et qui sont tombées dans tel ou tel péché à cause de leur faiblesse humaine, et parce que leur intelligence n’a pas encore été totalement renouvelée, c’est tout.

Dans tous les cas, la culpabilité ne les aidera pas du tout. Elle ne fera que rendre les choses plus difficiles.

Le seul remède pour le péché, c’est Jésus.

Je le répète : le seul remède pour le péché, c’est Jésus.

Alors assurez-vous qu’il vive dans votre coeur (Éphésiens 3 : 17). Si tel est le cas, alors tous vos péchés (passés, présents, et futurs) sont pardonnés et le sont depuis près de 2’000 ans. Pourquoi certains persistent à se sentir coupable pour des péchés que Dieu a pardonnés depuis longtemps est quelque chose qui dépasse ma compréhension.

La culpabilité ne fait pas que nous péchions moins, elle nous fait pécher encore plus !

Si vous vous sentez mal à propos du péché, confessez-le à Dieu, seul ou avec un frère en Christ, et recevez ce pardon que vous avez tant de mal à accepter. Puis, pardonnez-vous vous-même. Méditez sur le pardon absolu que Dieu vous a offert jusqu’à ce que votre intelligence soit totalement renouvelée et que vous soyez pleinement convaincu et enraciné dans cette merveilleuse vérité que Jésus a ôté le péché (tous les péchés) pour toujours (Psaume 103 : 12; Jean 1 : 29: Hébreux 9 : 26; 1 Jean 3 : 5 ).

Tant que vous porterez ce poids de culpabilité, tant que votre foi vacillera à chaque fois que vous pécherez, tant que la religion sera capable de vous vendre l’idée que vous êtes tombé et que vous avez perdu la faveur de Dieu à cause de ce que vous avez fait, Satan vous tiendra entre ses mains et jouera avec vous comme avec un ballon de plage. Il pourra alors vous manipuler en vous faisant tourner dans un cercle vicieux, dans lequel vous péchez encore plus, vous sentez alors encore plus coupable, et péchez davantage… et ainsi de suite.

Jésus nous a libérés pour toujours de l’esclavage du péché, de Satan, de la culpabilité, et même de sa propre loi.

"Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres" (Jean 8 : 36).

Alors jetez au loin la culpabilité et méditez sur ce que vous venez de lire.

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar