Travailler à son Salut ?

"Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent; car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir" (Philippiens 2 : 12-13).

Tu vois cela ? Tu vois cela ? L’apôtre Paul dit qu’il faut travailler à notre salut. Cela veut dire que pour être sauvé, nous avons besoin de la grâce à laquelle doit s’ajouter les œuvres !!!

Oh là, oh là mon gars….. pas si vite !

Nulle part dans ce  verset, il n’est dit qu’il faut travailler pour être sauvé.

Mulle part dans ce  verset, il n’est dit que le Salut dépend, complètement ou en partie, de nos bonnes œuvres.

Et nulle part dans ce  verset, il n’est dit que si nous ne faisons pas de bonnes œuvres, nous perdrons notre salut. D’ailleurs, le terme « perdre son salut » ne se trouve nulle part dans les Écritures !

Si Paul avait dit que nous sommes sauvés par les œuvres, il serait un sacré menteur schizophrène et je serais le premier à prendre ma Bible et à la jeter dans la poubelle la plus proche.

S’il y a bien un thème récurrent dans les épitres de Paul, de celle adressée aux Romains à celle adressée aux Hébreux, c’est que nous ne sommes pas sauvés par les oeuvres. Que les œuvres n’ont rien à faire avec le fait d’être sauvé.

Juste quelques exemples :

"Car nous concluons que l'homme est justifié par la foi, sans oeuvres de loi" (Romains 3 : 28).

"A celui qui ne fait point d'oeuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice" (Romains 4 : 5).

"Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela (le Salut) ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie" (Éphésiens 2 : 8-9).

"Il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faite, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit" (Tite 3 : 5).

"C'est pourquoi aussi il peut sauver pour toujours ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder pour eux" (Hébreux 7 : 25).

Ceci est un exemple parfait de la malhonnêteté religieuse qui focalise son attention seulement sur la portion du verset qui semble confirmer ses mensonges et qui laisse de côté le reste du verset. Et le reste du verset 13 dit on ne peut plus clairement que c’est Dieu qui fait le travail !

Je le répète : c’est Dieu (pas vous) qui fait le job :

"...travaillez à votre salut avec crainte et tremblement... parce que c'est Dieu qui produit (travaille) en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir".

Quelle partie de "...c'est Dieu qui produit (travaille) en vous" ces charlatans malhonnêtes ne comprennent-ils pas ?

Quelle partie de "c'est Dieu qui travaille en vous - aussi bien le vouloir et le faire" leurs neurones n’arrivent-elles pas à assimiler ?

Dieu est Celui à qui revient tout le mérite parce qu’il met Sa volonté dans notre coeur et qu’il est Celui qui l’accompli au travers de nous!

Notre part à nous, c’est de le laisser faire (ne pas l’empêcher d’agir en nous et à travers nous) et de permettre à Dieu de travailler (développer) le Salut que nous avons déjà en nous (afin de produire du fruit pour le bien d’autrui).

Notre part, c’est de laisser libre le chemin (de nos coeurs) et de permettre ainsi à Dieu de faire sa volonté en faisant son œuvre en nous et à travers nous.

Ce verset ne dit rien, zéro, pas un mot sur le fait de devoir vivre sous la Loi. Le mot « Loi » n’y est même pas mentionné.

Ce verset ne dit rien, zéro, pas un mot sur le fait de suivre des commandements. Le mot « commandement » n’y est même pas mentionné.

Ce verset ne dit rien, zéro, pas un mot sur le fait de travailler pour être sauvé.

Bien... mais que dire de la partie du verset :  "...avec crainte et tremblement" ?

Nous sommes sauvés par la foi, pas par la crainte. La foi, c’est : la confiance. Dès lors, ce verset ne signifie pas que nous devons vivre dans la crainte de perdre notre salut.

"...avec crainte et tremblement" fait simplement référence au fait d’être rempli de révérence admirative (sainte crainte) devant un Dieu si grand qu’il est même capable d’accomplir sa volonté et d’oeuvrer au travers de vases de terre imparfaits et rebelles (nous, dans notre condition humaine/charnelle actuelle).

Tout ce que ce verset dit, si on le paraphrase, c’est : « Hé les gars, maintenant que vous êtes sauvés, laissez ce Salut (Jésus) se manifester en vous et œuvrer au travers de vous ».

C’est tout ! Fin de l’histoire.

Jésus, c’est le Salut.

Laissez Jésus (le Salut) que vous avez en vous, travailler de l’intérieur vers l’extérieur.

Laissez ce Jésus que vous avez en vous se manifester par vous.

Il n’y a rien dans ce verset, nulle part, qui dise que nous devions travailler pour être sauvé. Rien du tout !

Les religieux qui tordent le sens de ces versets sont manifestement malhonnêtes. Ils useront de tous les moyens possibles, allant jusqu’à tordre et modifier la sainte parole de Dieu pour parvenir à “justifier” leurs fausses doctrines. Si vous êtes l’un de ces religieux corrompus et hypocrites, et que vous vous êtes délibérément engagé dans une telle tromperie, je ne peux que vous conseiller de vous repentir, de recevoir Jésus dans votre coeur comme seul et unique Dieu et Sauveur.

"Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché" (Romains 3 : 20).

"Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi" (Galates 2 : 16).

Les oeuvres n'ont jamais sauvé et ne sauveront jamais personne !!!

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar