Moment décisif

Avant de lire ce message qui fait partie d'une série sur le même sujet, nous vous conseillons de commencer par l'article : Une fois sauvé... toujours sauvé ?


La mort de Jésus sur la croix et la résurrection qui a suivi était, et est aujourd'hui encore, le moment le plus décisif de l'Histoire de l'humanité. Dieu traitait l'humanité d'une certaine manière avant ces événements. Il nous traite d'une toute autre manière maintenant à cause de ce qui s'est passé à la Croix.

Encore une fois : Dieu traitait l'humanité d'une certaine manière avant le Calvaire et la Résurrection, il nous traite depuis d'une toute autre manière. Ces 2 manières, avant et après la Croix, sont totalement différentes.

Chaque pasteur, évangéliste, ministre, toutes les dénominations chrétiennes sur terre et surtout chaque chrétien doit avoir une compréhension absolue de cette vérité éternelle aux conséquences infinies.

Ceux qui n'ont pas une telle compréhension ne sont pas qualifiés pour s'occuper d'une congrégation, ne peuvent pas s'appeler "évangéliste", "prophète", "ministre", "enseignant", "leader chrétien" ou Dieu sait quoi d'autre.

Pourquoi ?

Parce que c'est la doctrine chrétienne la plus essentielle et la plus fondamentale qui soit. Ceux qui n'ont pas compris cette doctrine ne devraient pas être autorisés à publier un "site internet chrétien", un "forum de discussions bibliques" ou des "enseignements sur Youtube". Si vous ne comprenez pas cette vérité fondamentale, vous n'êtes ni qualifié pour le ministère chrétien, ni pour l'enseignement de la Parole de Dieu. Et si vous n'êtes pas qualifié... alors fermez là !

Le salut d'une personne dépend entièrement de la compréhension de cette vérité monumentale et éternelle.

Et pourtant, nous recevons sans arrêt des messages provenant de chrétiens terrifiés qui n'ont toujours pas compris la base... Et s'ils n'ont pas compris, ils n'en sont que partiellement responsables. Ceux qui sont le plus à blâmer, ce sont ceux qui occupent une place dans le ministère.

Pourquoi ?

Parce qu'ils n'enseignent pas la vérité !

Beaucoup d'entre eux sont dans la confusion la plus totale. Ils n'ont pas la moindre idée de ce qu'ils devraient enseigner. Pire encore, ils écrivent des livres, publient des articles et des vidéos qui engendrent la peur et qui dénigrent l'œuvre parfaite, complète et éternelle de Jésus par son sacrifice pour les péchés.

En Ézéchiel 18 : 4 il est écrit que "l'âme qui commet le péché doit mourir"... est-ce que Dieu dit la vérité ?

Oui !

Les Écritures expliquent encore et encore que le péché conduit à la mort, aussi bien spirituellement que physiquement (Romains 6 : 23, 1 Corinthiens 15 : 56).

De la même manière, lorsque Jésus déclare en Matthieu 5 : 29-30 que si ton œil droit ou ta main droite te font tomber dans le péché, tu ferais mieux de les couper et de les jeter au loin plutôt que ton corps entier soit jeté en enfer... Jésus disait-il la vérité ?

Oui !

Pourquoi ?

Parce que l'Ancien Testament était encore valable à ce moment-là car Jésus n'avait pas encore versé son sang à la croix pour les péchés de l'humanité.

Est-ce que Dieu a fourni un remède au péché dans l'Ancien Testament déjà ?

Oui !

C'était le sang d'animaux innocents : agneaux, boucs, taureaux, colombes... (Hébreux 9 : 22). Toutefois, leur sang ne pouvait pas enlever les péchés (Hébreux 10 : 4)... mais seulement les couvrir temporairement

Le fait que leur sang n'enlève pas le péché est indiscutable parce que si le péché avait été ôté, il n'aurait fallu qu'un seul sacrifice, une fois pour toute, et cela aurait suffi pour toujours (Hébreux 10 : 1). Le fait est que les sacrifices devaient être offerts 2x par jour, le matin et le soir, jour après jour, après jour, après jours... (Exode 29 : 39, Nombres 28 : 4, 1 Chroniques 16 : 40). Les israélites ont offert des sacrifices non-stop pendant 1'500 ans.

Encore une fois : les sacrifices d'animaux n'ôtent pas les péchés, ils les couvrent temporairement.

Les Juifs ont vécu 1'500 ans sous ce système puis Jésus est arrivé... Il a observé la Loi de Dieu à la Perfection - c'est le premier et le seul être humain qui y soit parvenu (Matthieu 5 : 17). Puis, il est mort en offrant son sang pur et sans péché... comme sacrifice pour les péchés, une fois pour toute et pour l'éternité (Hébreux 9 : 12).

Tout, et je veux vraiment dire TOUT, a changé après la Croix.

Par un seul sacrifice, il a pour toujours et pour l'éternité des éternités ôté le péché du monde (Hébreux 9 : 26). Il ôte tous les péchés depuis ceux d'Adam et Ève jusqu'au dernier péché qui sera commis sur cette terre (Jean 1 : 29, 1 Jean 1 : 7, 1 Jean 3 : 5). 

Il est ressuscité triomphalement d'entre les morts, a envoyé son Saint-Esprit pour vivre à l'intérieur des croyants et ainsi a commencé le Nouveau Testament. Ceux qui reçoivent Jésus dans leur cœur comme leur Dieu et Sauveur, plaçant leur confiance totale dans le sacrifice de Jésus, sont sauvés pour toujours. Ils expérimentent une nouvelle naissance d'en-haut (un changement de leur nature intérieure - nous y reviendrons...).

En résumé, ceux qui : - Invitent Jésus dans son cœur et le reçoivent comme Dieu et Sauveur...

- Font confiance à 100% que son sang, sa mort et sa résurrection, les sauvent pour toujours... Ceux-là...sont sauvés pour toujours !

Ceux qui ne le font pas, sont damnés... qu'importe qu'ils se considèrent comme de "bons chrétiens".

Ceux qui ne le font pas vont en enfer... qu'importe qu'ils aient soi-disant étés obéissants.

Ils vont en enfer... qu'importe qu'ils aient soi-disant observé les 10 commandements.

Ils vont en enfer... qu'importe qu'ils aient soi-disant observé la Loi (la Torah), qu'il se soit fait circoncire, qu'ils aient fréquenté telle ou telle église, observé le Sabbat, été baptisé d'eau....etc.

Ce sont des faits bibliques indiscutables. Et je défie quiconque sur cette terre de me prouver le contraire avec de solides preuves bibliques.

Si vous êtes dans le ministère chrétien et que vous n'enseignez pas cette vérité... commencez immédiatement ! C'est ce que vous auriez dû enseigner depuis le début.

Sur cette terre, il n'y a aucune vérité plus importante pour l'être humain que ceci :

"Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point (ne comptant plus) aux hommes leurs péchés..." (2 Corinthiens 5 : 19).

Quelle partie de "ne comptant plus aux hommes leurs péchés" ces "ministres de l'Évangile" ne comprennent-ils pas ?

Dieu comptait les péchés dans l'Ancien Testament parce que le sang de Jésus n'avait pas encore ôté le péché et le sang des animaux ne pouvait que le couvrir temporairement. Dieu ne compte plus les péchés depuis l'avènement du Nouveau Testament parce que le sang de Jésus a ôté définitivement tous les péchés, ceux d'hier, d'aujourd'hui et de demain (Hébreux 9 : 26, Apocalypse 7 : 14).

Tout ce qui est prêché hors de cette vérité éternelle... n'est pas la "bonne nouvelle".

Tout ce qui est prêché hors de cette vérité éternelle... n'est pas "l'Évangile".

 

Message suivant : Pourquoi les chrétiens s'y perdent...

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar