Il y aura une Babylone "religieuse" et une Babylone "commerciale"

Faux !

Selon les gourous de la prophétie, il y aura une "Babylone religieuse" et une "Babylone commerciale" à la fin des temps. Cet enseignement contredit la parole de Dieu, il est donc faux.

Dieu a annoncé que Babylone serait détruite et ne serait plus jamais reconstruite (Ésaïe 13 : 19-22, Jérémie 25 : 12). Par la suite, Alexandre le Grand avait fait des plans pour la reconstruire à l'image de sa splendeur passée, mais il mourut avant d'y parvenir. Dans notre ère moderne, Saddam Hussein a aussi essayé de la reconstruire, et nous savons tous ce qu'il est devenu... il est mort pendu.

Dans la Bible, il est effectivement question de deux Babylone. L'ancienne, qui fut conquise en 539 avant Jésus-Christ et détruite aux alentours du 1er siècle avant Jésus-Christ (comme cela avait été prophétisé); et la "Babylone mystérieuse" (qui est symbolique), décrite en Apocalypse 17Apocalypse 18; c'est-à-dire Rome.

L'ancienne Babylone est toujours en ruine et le restera. Elle ne sera jamais reconstruite, comme cela a été annoncé dans la parole de Dieu.

Il n'y a rien dans la Bible à propos d'une "Babylone commerciale" (certains pensent à New York)... il n'y en aura donc aucune. La Babylone mystérieuse (Rome) est à la fois religieuse et commerciale. C'est d'elle dont il est question dans l'Apocalypse.

La raison pour laquelle le livre de l'Apocalypse fait référence à Rome comme étant la "Babylone mystérieuse" (symbolique), c'est qu'il y a de frappantes similitudes entre ces deux cités.
 
L'ancienne Babylone est le "lieu d'origine" du paganisme. De la même manière, Rome a répandu sa culture païenne dans tous les territoires de son Empire.

Que ce soit Babylone en 596 avant Jésus-Christ ou Rome en 70 après Jésus-Christ, toutes deux détruisirent Jérusalem et son Temple, pillèrent les trésors du Temple, et emmenèrent des Juifs en captivité. C'est la raison pour laquelle la Babylone ancienne a été détruite pour ne plus jamais être reconstruite (1 Corinthiens 3 : 17).

C'est la raison pour laquelle Rome sera détruite pendant la Tribulation et ne sera plus jamais reconstruite (Apocalypse 17 : 16-18, Apocalypse 18 : 8, Apocalypse 18 : 16-24; Apocalypse 19 : 1-3).

La théorie relative à la "Babylone commerciale" est une distorsion grossière de Zacharie 5 : 5-11 où il est question d'un épha (conteneur de divers grains, utilisé aux temps bibliques).

Les gourous de la prophétie disent que l'épha représente le commerce. C'est faux, c'est un conteneur (de quelque chose) et c'est exactement ce qu'il représente.

Il y a une femme qui est assise dans l'épha et qui symbolise la méchanceté. La méchanceté a été "contenue" ou "retenue" par deux femmes (Israël et l'Église - voir 2 Thessaloniciens 2 : 3-7) qui la "suspendent" entre ciel et terre, une référence à la tour de Babel où la première insurrection contre Dieu a eu lieu (Genèse 11 : 1; Genèse 11 : 4).

Finalement, ils prennent l'épha (conteneur du mal, de la méchanceté) et l'emmènent jusqu'à la terre de Shinhar (l'ancienne Babylone qui est en ruine) pour la mettre sur sa base. La méchanceté s'est répandue dans le monde entier à partir de cette région. Et elle revient à son lieu d'origine, posée sur sa base, pour être "contenue" là.

Réalisant de manière incroyable cette prophétie biblique, la méchanceté est actuellement "manifestée" et "contenue" dans cette région. Le réseau "Al-Qaida" (qui en arabe signifie littéralement "la base") ainsi que d'autres groupes terroristes, activent leur insurrection depuis cette région du globe. Les troupes qui sont déployées là-bas "retiennent" leur méchanceté, et nous entendons régulièrement parler de leurs actes de terreur dans les médias.

La terreur (qui est la manifestation de la méchanceté à son extrême) est l'un des signes donnés en Luc 21; il doit précéder l'Enlèvement de l'Église. Une fois que l'Église aura été enlevée, la méchanceté ne sera plus "contenue" et elle pourra agir, engendrant le chaos sur cette planète.

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar