Une armée de 200 millions d'hommes viendra depuis la Chine

Faux !

Voilà un excellent exemple de la manière dont les gourous de la prophétie nous concoctent leurs fantaisies prophétiques. En effet, la Chine n'est pas du tout mentionnée, explicitement ou implicitement, dans cette partie de l'Écriture (Apocalypse 9 : 13-21). Au lieu de se baser sur la parole de Dieu uniquement, ils préfèrent nous servir leurs mensonges sur un plateau, en se disant qu'à force de les répéter, ils parviendront à persuader leurs auditeurs qu'il s'agit de faits établis bibliquement.

Cette prophétie mentionne une "armée" dont le nombre est de 200'000'000 (deux cents millions). Les gourous de la prophétie se sont dit qu'il devait s'agir de la Chine puisque c'est le seul pays qui dispose d'une population suffisante pour lever une armée aussi nombreuse.

Apocalypse 9 : 13-21 : le sixième ange sonna de la trompette... et une voix sortant de l'autel dit : "libère les quatre anges qui sont "retenus" dans la grande rivière Euphrate. Et les quatre anges furent libérés, eux qui avaient été préparés pour cette heure, ce jour, ce mois et cette année, afin de tuer le tiers des hommes. Et j'entendis le nombre de l'armée des cavaliers...200'000'000.

Le mot "armée" est "strateumaton" en grec, ce qui signifie littéralement "armes" (ou "expédition"). Ce qui fait sans doute référence à des armes, lancées pour partir en "expédition", et non à des soldats.

Le mot pour "cavalier" est "hippikon" qui signifie "cavalerie". Selon le dictionnaire, la description de "cavalerie" est "ceux qui se battent sur des chevaux ou sur des véhicules armés".

Le mot "ange" est "angelos" en grec, ce qui signifie "messager".

Le mot "préparé" est "hetoimazo" qui signifie littéralement "ajusté intérieurement" (opposé à un ajustement externe).

Quelque chose qui a été ajusté à l'interne, ou "préparé" à frapper à une heure spécifique, d'un jour spécifique, d'un mois spécifique, et d'une année spécifique, c'est quelque chose qui est programmé pour ça.

Figurativement parlant, vous pourriez dire qu'ils ont été "retenus" jusqu'au jour et à l'heure de leur activation. Dès lors, une traduction plus précise de ce passage à partir du grec serait :

"Libère (laisse aller, détache, active) les quatre messagers qui sont retenus dans la grande rivière Euphrate. Et les quatre messagers furent détachés (activés), eux qui étaient programmés (ajustés à l'interne) pour cette heure, ce jour, ce mois et cette année, afin de tuer le tiers des hommes. Et le nombre des armes de ces véhicules armés était 200'000'000 : j'entendis leur nombre".

Jean n'a pas vu le nombre d'armes, il a juste entendu leur nombre. Leur nombre peut faire référence à la "quantité" d'armes, mais il peut aussi faire référence à un code (comme celui d'un n° de série). Si je devais choisir entre les deux, je choisirais le n° de série.

Jean décrit sans doute des missiles : un nombre important de missiles, posés (chevauchant) sur des rampes de lancement (messagers) qui ont été préprogrammés pour être lancés à un moment spécifique.

Gardez ceci à l'esprit : Jean vivait au premier siècle après Jésus-Christ. Dans une vision prophétique, il a vu notre époque. Il n'avait aucune idée de ce que pouvaient bien être des ordinateurs, des missiles, ou des rampes de lancement. Il a décrit au mieux nos armes et notre technologie moderne avec le langage de son époque. Il décrit l'apparence des missiles comme ayant "des cuirasses de feu, de jacinthe, et de souffre", et de leur bouche sort du feu, de la fumée et du soufre. Est-ce que cette description ressemble à celle d'un homme ? Avez-vous déjà vu un Chinois qui crache du soufre ?

Il semble évident qu'il ne s'agit pas d'une armée de 200 millions d'hommes, mais d'une "armada", d'un "groupe" d'armes (missiles bactériologiques ?) qui sont lancés depuis la région de l'Euphrate. Zacharie 5 : 1 soutient l'idée qu'il s'agit de missiles, lancés depuis la région de l'Euphrate, et provoquant le chaos et la destruction sur toute la terre. Jean poursuit sa description en disant que c'est le feu, la fumée et le soufre qui sortent de la "bouche" de ces armes qui est la cause de la mort d'un tiers de la population. Quelle que soit la substance contenue dans la tête des missiles, c'est quelque chose d'extrêmement létal. Puis, il ajoute que "leur pouvoir est dans leur bouche et dans leur queue : car leur queue est comme celle d'un serpent (létal, venimeux). Personnellement, je n'ai jamais vu aucun être humain, chinois ou pas, avec un tel pouvoir dans sa "queue"... (pas de mauvaises blagues à ce sujet, s.v.p.). Tout ceci soulève un certain nombre de questions :

Est-ce que les armes de destruction massive (qui se trouvaient soi-disant en Iraq) sont une réalité ?

Étaient-elles cachées dans ou aux alentours de l'Euphrate ?

Est-ce pour cela que les troupes américaines n'arrivaient pas à les trouver, malgré le fait que plusieurs agences de renseignements internationales aient indiqué la présence de ces armes ?

Est-ce que Saddam Hussein "rira le dernier" ?

Est-ce que ces armes ont été programmées par Saddam Hussein et ses hommes pour qu'elles frappent à un moment précis dans notre futur ?

Quelle que soit la date de leur déploiement, nous savons que cela se produira dans la première partie de la Tribulation (après l'enlèvement des croyants).

Elles ne sont peut-être plus en Iraq actuellement, car une rumeur circule que les satellites israéliens ont pris des images d'un convoi important, déplaçant du matériel de l'Iraq vers la Syrie, juste avant l'attaque américaine. Théorie intéressante, sachant que l'Euphrate traverse aussi la Syrie et que le pays de Shinhar incluait une partie de la Syrie. Seraient-elles cachées là-bas ? Serait-ce pour cette raison que Damas va être détruite, selon la prophétie d'Ésaïe, chapitre 17 ? Est-ce que lorsque ces missiles partiront, les autres nations détruiront Damas en représailles ?

Est-ce cela qui a encouragé la Syrie à menacer Israël ces derniers temps ?

Nous n'aurons probablement aucune réponse à ces questions avant que les choses se soient effectivement produites.

Nous savons seulement que lorsque ces armes seront utilisées, elles tueront un tiers de l'humanité, soit plus d'un milliard d'individus. Il est question d'un carnage sans précédent.

Il existe un code biblique (inhabituellement long) qui se trouve à la fin d'Ézéchiel 37 et qui dit : "Le reste de ma maladie mortelle en phase terminale se répand, Saddam, comme par un missile fait pour toi. Où est-il ? Beaucoup ont pensé que cela faisait référence à Saddam lui-même, qu'il mourrait d'une maladie dans sa phase terminale. Nous savons tous fort bien qu'il est mort pendu. D'habitude, je ne me fie pas aux "codes de la Bible" pour étudier les prophéties, mais ce code-là semble confirmer certaines choses. Il est bien trop proche de ce qui est décrit dans Apocalypse 9 pour être une simple "coïncidence".

Les missiles sont équipés d'un poison mortel. Il nous est dit que leur pouvoir est dans leur queue (l'arrière du missile), et qu'ils ont une queue comme un serpent (venimeux, poison) et qu'avec leur tête (ogives ?), ils font du mal (tuent).

Apparemment, ce bâtard brutal aurait un nombre important de missiles préparés avec un chargement chimique et/ou bactériologique (bio : comme l'anthrax), et l'aurait programmé pour frapper à un moment donné.

Il rira peut-être le dernier... mais ce n'est qu'une façon de parler car personne ne rit en enfer.

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar