L'histoire des 2 pécheurs

En Luc 18 : 9-14 Jésus raconte la parabole des deux pécheurs, le pharisien et le publicain. Les pharisiens faisaient partie de la hiérarchie religieuse de l'époque. Ils avaient une bonne éducation, étaient bien habillés, avaient une théologie élaborée, et étaient généralement très estimés parmi le peuple. À l'opposé, les publicains étaient des individus tout à fait ordinaires, considérés comme des traitres, des malhonnêtes, car ils étaient chargés de collecter les impôts pour le compte de l'Empire romain. Ils surtaxaient souvent leurs concitoyens pour faire un maximum de profits. Bref, des vrais biiiiiiiiiiiip…

Une chose que j'aime beaucoup à propos de Jésus, c'est qu'il s'asseyait souvent avec les publicains, mangeait et parlait avec eux alors qu'il bottait les fesses des pharisiens qui se considéraient justes devant Dieu.

Jésus n'a jamais parlé contre les publicains, mais il a souvent pesté contre les pharisiens qui se croyaient plus saints que les autres, leur balançant en pleine figure des mots comme "hypocrites", "vipères", et "guides aveugles". Il en remet une couche en leur disant que les publicains et les prostituées leur passeront devant et entreront dans le Royaume des Cieux (Matthieu 21 : 31) et pas eux (Matthieu 23 : 13) !

Aujourd'hui, c'est pareil, il n'y a rien de nouveau sous le soleil.

Dans la parabole citée précédemment, le publicain s'humilie, reconnaît qu'il n'est qu'un pécheur, demande à Dieu de le pardonner et rentre chez lui, pardonné et justifié. Mais le pharisien propre-juste dit :

- Dieu merci, je ne suis pas comme ce drogué, cet alcoolique, cet homosexuel, cette prostituée, ce voleur...

- Dieu merci, je n'utilise qu'un langage "approprié", pas comme ce pécheur profane.

- Dieu merci, je ne suis pas comme cet homme idolâtre, cet adultère..

- Dieu merci, j'observe les 10 commandements (je donne la dîme et j'observe le jour du Sabbat).

- Dieu merci, j'observe la Torah, etc...

Lorsqu'un tel homme rentre chez lui, il n'est pas pardonné ni justifié devant Dieu (bon, d'accord, le texte biblique dit "comme ce publicain" mais vous voyez de quoi je veux parler). 2'000 ans plus tard, nous avons toujours des "publicains" et malheureusement, beaucoup trop de "pharisiens". Nous sommes tous pécheurs, sans exception, mais faisons partie de deux catégories différentes :

1. Ceux qui reconnaissent leur péché, s'humilient et demandent à Jésus d'entrer dans leur cœur, croient en ce qu'il a fait à la croix et sont pardonnés.

2. Ceux qui pensent qu'ils peuvent faire valoir leur propre justice en "faisant ceci" et en ne "faisant pas cela", qui mettent leur foi dans ce qu'ils font et pas dans ce qu'il (Jésus) a fait, qui sont déchus de la grâce et qui périront dans leurs péchés (Galates 5 : 4-5).

De quelle catégorie faite-vous partie ?

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar