L'orge doit-il être "Aviv" ?

Est-ce que l’état de maturité de l’orge en Israël est un indicateur pour ce qui concerne l’enlèvement des chrétiens ?

Absolument pas !

J’aurais aimé ne pas avoir à traiter ce genre de détails mais il y a tellement de désinformation mise en circulation par des chrétiens… qu’il me faut parfois clarifier les choses. Ils présentent des informations présomptueuses et spéculatives, souvent avec des motifs impurs, et finissent par avoir tort encore et encore.

Ce qui est tragique, c’est qu’ils trompent beaucoup de gens en faisant cela, ce qui a pour résultat de plonger de nombreux chrétiens dans la confusion et pire encore, de décrédibiliser la Parole de Dieu auprès de ceux qui ne sont pas encore sauvés et qui auraient pu considérer de donner leur coeur à Jésus. C’est particulièrement triste lorsque ce sont des chrétiens issus des nations non juives qui essaient de faire croire qu’ils en savent plus que les Juifs sur leurs propre calendrier !

Le calendrier rabbinique est basé sur des calculs. Il prédétermine à quel moment ce sera le 1er du mois d’Aviv (le début de l’année) et prédétermine également quelles années son bissextiles ou non. Leurs calculs sont habituellement assez justes bien qu’ils puissent être parfois décalés de quelques jours.

Dans les temps anciens toutefois, les Israélites déterminaient quand commençait l’année (Aviv 1) et par conséquent si l’année était bissextile ou non (par l’ajout d’un mois supplémentaire) en se basant sur la maturité de l’orge.

Il y a plusieurs versets de l’Écriture qui indique que l’orge doit être “Aviv” pour déterminer le 1er mois du calendrier de Dieu, raison pour laquelle le mois lui-même est appelé le mois d’Aviv (Exode 13 : 4; Exode 23 : 15; Exode 34 : 18; Deuteronome 16 : 1). Actuellement, les Juifs appellent le mois d’Aviv par son nom Babylonien “Nisan”.

Le mot “abib” (transcrit “Aviv”) indique que l’orge n’est pas encore pleinement mature pour la moisson mais a atteint un certain stade de maturité (Aviv) permettant qu’il soit consommé desséché par le feu (Lévitique 2 : 14; Lévitique 23 : 14; Josué 5 : 11; 1 Samuel 17 : 17; 1 Samuel 25 : 18; 2 Samuel 17 : 28; Ruth 2 : 14).

Lorsque l’orge est “Aviv”, il change de couleur, passant du vert foncé au jaune clair (Exode 9 : 31-32).

Il n’y a pas besoin que tout l’orge en Israël soit “Aviv” pour que le mois d’Aviv débute. Dès l’instant où un peu d’orge est “Aviv”, cela répond au prérequis biblique. Habituellement, s’ils trouvent un peu d’orge qui est “Aviv” ici ou là (au nord d’Israël ou dans la Vallée du Jourdain par exemple) c’est suffisant.

Les Juifs Karaïtes sont les seuls qui, aujourd’hui encore, procèdent à cette inspection physique selon les directives bibliques. Cette inspection de l’orge est faite à la fin (durant les derniers jours) du 12ème mois (le mois d'Adar). Si de l’orge “Aviv” est trouvé, il est alors déterminé qu’après la prochaine nouvelle lune (Rosh Chodesh), ce sera le 1er du mois d’Aviv, le premier jour du calendrier de Dieu.

Nous sommes aujourd'hui le 12 février 2018, soit le 27 Shevat... selon le calendrier rabbinique, ce qui signifie que le mois d’Adar n’a même pas commencé. Et pourtant, le 1er février déjà, des chrétiens prédisaient que l’orge ne sera pas “Aviv” avant avril de cette année et que, par conséquent, la nouvelle année biblique ne commencera pas avant le mois suivant (soit disant fin avril ou mai). Par quel miracle peuvent-ils connaître l’état de maturité de l’orge 2 mois à l’avance ? Cela dépasse l’entendement. Aucun Juif n’inspecterait la maturité de l’orge si longtemps à l’avance pour faire ce genre de prédictions. Dès lors, de telles déclarations ne sont que des foutaises qui malheureusement, se répandent plus vite qu'une épidémie.

La raison principale pour laquelle l’orge est inspecté à la fin du mois d’Adar, c’est que 15 à 21 jours plus tard, l’orge dépasse le stade “Aviv”, il atteint la pleine maturité et peut être moissonné pour qu'une gerbe soit offerte (Hanafat HaOmer) pour Yahweh. Cette offrande est celles des Prémices coupée pendant la moisson de l’orge et offerte le dimanche après la Pâque :

"Quand vous serez entrés au pays que je vous donne, et que vous en aurez fait la moisson, vous apporterez alors au Sacrificateur une poignée des premiers fruits de votre moisson. Il tournoiera la gerbe devant l'Éternel, pour que vous soyez agréés; le sacrificateur la tournoiera le lendemain du sabbat" (Lévitique 23 : 10-11).

Jésus a merveilleusement accompli cette Fête en ressuscitant d’entre les morts durant les Prémices de l’orge (1 Corinthiens 15 : 20) à la fin du Sabbat (Luc 24 : 1-7), offrant son sacrifice parfait à Yahweh “le matin après le Sabbat” qui suivait la Pâque (Jean 20 : 17). Exactement et précisément comme cela était requis par la Torah ! Hallelujah, loué soit sa grande fidélité !

L’orge “Aviv” représente probablement la condition spirituelle globale de l’Église lors de l’Enlèvement, et son changement de couleur en jaune clair dépeint probablement notre glorification.

Sachant que la seconde venue de Jésus (son retour sur la terre) a lieu durant Sukkot (Daniel 9 : 24; Deutéronome 31 : 10), que la Tribulation qui précède cet événement dure 3 1/2 années (Daniel 12 : 7) et que l’Enlèvement de l’Église précède les jugements de la Tribulation… (Apocalypse 7 : 9-14), je m’attend à ce que l’orge soit “Aviv” au moment de l’Enlèvement... mais il n’y a aucun verset de l’Écriture qui requiert que l’orge soit “Aviv” pour que l’Enlèvement se produise.

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar