Daniel et l’enlèvement des chrétiens

Il y a de nombreux versets qui parlent de l’enlèvement des croyants, que ce soit dans l’Ancien ou le Nouveau Testament :

Genèse 5 : 24; 2 Rois 2 : 1-11; Cantique des Cantiques 2 : 10-13; Ésaïe 13 : 2-3; Ésaïe 26 : 21; Joël 2; Jean 14 : 3; Luc 21 : 25-27, Luc 21 : 34-36; 1 Corinthiens 15 : 50-55; 1 Thessaloniciens 4 : 16-17; 2 Thessaloniciens 2 : 3 ; Apocalypse 7 : 9 et Apocalypse 12 : 1-5.

Étant donné que le Livre de l’Apocalypse est en quelque sorte l’ouverture du Livre de Daniel qui avait été scellé, les gens posent souvent cette question :

Comment se fait-il que l’enlèvement des croyants ne soit pas mentionné dans le Livre de Daniel ?

En fait, l’enlèvement y est mentionné !

Il suffit d’ouvrir nos yeux spirituels et de lire attentivement Daniel 12 : 1-3 qui décrit cet événement (3 1/2 années de Tribulation sans précédent à laquelle les croyants échapperont) :

En ce temps-là se lèvera (l’Archange) Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple; et ce sera une époque de détresse (Tribulation), telle qu'il n'y en a point eue de semblable depuis que les nations existent jusqu'à cette époque. En ce temps-là, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre (de vie) seront délivrés.

Et plusieurs qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront (ressusciteront), ceux-là pour la vie éternelle, et les autres pour l'opprobre, pour être un objet d'horreur éternelle.

Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du firmament, et ceux qui en auront amené plusieurs à la justice (Jésus) luiront comme des étoiles, à toujours et à perpétuité.

Le mot “délivré” en Daniel 12 : 1 est “yimmalet“ qui nous vient de “malat“ en hébreu, ce qui signifie : “échapper”.

Es-tu en train de nous dire que le terme a été mal traduit ? Non, car si vous “échappez“ au danger, vous en êtes “délivré“, n’est-ce pas ? Ce que je dis, c’est que le mot “délivré” n’est pas la meilleure des traductions.

Le même mot est utilisé en Genèse 19 : 17 et Genèse 19 : 19-20 lorsque Lot et ses filles "échappent" de Sodome vers une ville voisine et sont ainsi épargnés. Ce mot est également utilisé une dizaine de fois en 1 Samuel lorsque David "échappe" à la colère et à la persécution de Saül.

Daniel 12, verset 1, nous parle de l’échappée (enlèvement des croyants) du peuple de Daniel (tous les Juifs spirituels, qu’ils soient Juifs ou Gentils selon la chair).

Au verset 2, nous avons une description de gens qui échappent...; ce sont les “morts en Christ” qui ressusciteront premièrement (de la poussière de la terre).

Dans le verset 3, nous découvrons les croyants transformés dans un corps glorifié immortel et lumineux (comme les étoiles).

Cela ne peut pas être plus clair. Cela ne fait pas référence aux Juifs naturels (non régénérés) puisqu’ils n’échapperont pas, ne ressusciteront pas ni ne seront transformés à ce moment-là (c’est-à-dire au tout début de la Tribulation). Dès lors, cela ne peut faire référence qu’aux Juifs spirituels (nés de nouveau) qui croient (font confiance) au Messie juif, Jésus-Christ.

Voulez-vous échapper à la Tribulation qui arrive ?

Voulez-vous être épargné par les jugements qui vont bientôt s’abattre sur cette planète rebelle ?

Alors vous, oui vous... avez besoin de recevoir Jésus-Christ dans votre cœur en le reconnaissant comme seul Dieu et Sauveur. C’est la seule échappatoire !

La Tribulation décrite en Daniel, aux chapitres 7, 8, 11 et 12 est seulement pour celles et ceux qui n’ont pas reçu le Messie de Dieu. C’est seulement pour celles et ceux qui ont rejeté le salut offert par Dieu, et persistent à vouloir se sauver eux-mêmes.

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar