Interview de Jacques

Jacques était le fils biologique de Joseph et Marie, le demi-frère de Jésus (Galates 1 : 19 ; Matthieu 13 : 55 ; Marc 6 : 3). Il ne faut pas le confondre avec l'apôtre Jacques, fils de Zébédée, le frère de Jean, ou avec l'autre apôtre Jacques, le fils d'Alphée. Le demi-frère de Jésus est devenu évêque (superviseur) de l'Église à Jérusalem après l'ascension de notre Seigneur. Hegesippus et d'autres font référence à lui comme "Jacques le Juste" ou "Jacques le Justifié". Il était un véritable leader de l'Église primitive qui a donné sa vie pour Jésus et pour Son Évangile (Actes 15 : 13-21). Malheureusement, la religion a fait de lui un personnage controversé et a souvent utilisé ses écrits pour semer l'erreur et la division dans le corps de Christ.

Dans les cercles religieux, Jacques est souvent dépeint comme doctrinalement opposé à l'apôtre Paul. Il est aussi faussement accusé de prêcher le salut par les œuvres et pas seulement par la foi. Comment Jacques lui-même répondrait-il aujourd'hui aux disputes doctrinales qui ont cours dans le monde chrétien à cause de ses écrits ? Comment répondrait-il à certaines accusations ou critiques soulevées contre lui ?

Nous allons le découvrir ensemble dans cette "interview" qui se base principalement sur les paroles même de Jacques telles qu'elles apparaissent dans le livre des Actes des apôtres ainsi que dans l'épître qu'il a écrite.

Revelation2012.ch : Salut, Jacques, et merci d'être avec nous aujourd'hui. Entrons immédiatement dans le vif du sujet avec cette première question : comment quelqu'un peut-il être sauvé ?

Jacques : Rejetez toute souillure et tout excès de malice et recevez avec douceur la Parole (Jésus) qui est plantée au dedans de vous, et qui peut sauver vos âmes (Jacques 1 : 21 ; Jean 1 : 1).

Revelation2012.ch : Est-ce que le salut s'obtient par grâce au moyen de la foi seulement ou par la foi à laquelle doivent s'ajouter les œuvres ?

Jacques : Il vous donne au contraire une plus grande grâce ; c’est pourquoi (l’Écriture) dit : Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles (Jacques 4 : 6). Écoutez, mes frères bien-aimés : Dieu n’a-t-il pas choisi les pauvres aux yeux du monde, pour qu’ils soient riches en la foi, et héritiers du royaume qu’il a promis à ceux qui l’aiment ? (Jacques 2 : 5).

Revelation2012.ch : Est-il nécessaire d'observer la loi (la Torah) ou les 10 commandements pour être sauvé ?

Jacques : Quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. En effet, celui qui a dit : Tu ne commettras point d’adultère, a dit aussi : Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d’adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi (Jacques 2 : 10-11). Ceux qui croient qu'ils peuvent être sauvés en obéissant à la loi feraient mieux de ne pas transgresser un seul des 613 commandements pendant toute leur vie… sinon, ils sont cuits ! D'ailleurs, comment osez-vous me poser une telle question, alors même que j'ai personnellement signé une lettre adressée aux Gentils (les non-juifs qui se sont convertis) et qui leur dit en substance qu'ils ne doivent pas se faire circoncire, observer la loi ou le Sabbat… pour être sauvé, car le salut s'obtient par grâce uniquement (Actes 15 : 11-29)...

Revelation2012.ch : Que voulais-tu dire par "la foi sans les oeuvres est morte ?

Jacques : Je ne parlais pas de la foi pour être sauvé mais de la foi pour faire face à des circonstances difficiles. J'ai dit : "comme le corps sans esprit est mort, ainsi la foi qui est sans les œuvres est morte" (Jacques 2 : 26). Un corps sans esprit n'est qu'un corps inanimé. Les corps ne peuvent pas aider qui que ce soit ni s'aider eux-mêmes s'ils n'ont pas le souffle qui les anime. Les gens peuvent dire qu'ils ont la foi, mais la foi se prouve et se démontre par des actions. Si vous dites à un frère dans le besoin que vous avez la foi pour qu'il soit pourvu en sa faveur mais que vous ne démontriez pas votre foi en lui donnant de l'argent, des habits ou de quoi manger, votre foi seulement ne l'aidera pas. Vous ne lui êtes pas plus utile qu'un corps mort (inanimé et incapable d'agir).

Revelation2012.ch : Que voulais-tu dire par cette déclaration controversée en Jacques 2 : 14 : que sert-il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a pas les œuvres ? La foi peut-elle le sauver ?

Jacques : A nouveau, je ne parlais pas de la foi qui sauve (une âme) mais de la foi qui sauve un frère en difficulté, souffrant du froid ou de la faim. Lisez cette déclaration dans son ensemble et rappelez-vous que le manuscrit original que j'ai écrit en grec ne contenait ni paragraphe, ni ponctuation ! J'aimerais bien avoir une discussion d'homme à homme avec celui qui a arbitrairement ajouté un point d'interrogation au mauvais endroit ! Encore une démonstration probante de ce que l'esprit religieux est capable de faire pour embrouiller la compréhension des gens…

Relisez ce paragraphe, mais correctement cette fois-ci : "Que sert-il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a pas les œuvres ? La foi peut-elle sauver le frère, la soeur qui est nu-e et/ou qui manque de la nourriture de chaque jour quand l'un de vous leur dit : "allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous", et que vous ne leur donniez pas ce qui leur est nécessaire pour le corps. A quoi cela sert-il ?"

Ce que je voulais mettre en évidence, c'est que la foi en elle-même est invisible. N'importe qui peut dire "j'ai la foi" s'il ne fait rien de concret (Jacques 2 : 21-24). Ceux qui ont vraiment la foi vont le démontrer (par amour et non par obligation), pas seulement en paroles mais aussi en actions qui viendront en aide à celles et ceux qui sont dans le besoin. La foi est invisible. Dès lors, la seule façon de la démontrer (de la rendre visible), c'est par des oeuvres concrètes. D'où mon commentaire : montre-moi ta foi sans les oeuvres (ce qui est impossible puisque la foi est invisible) et je te montrerais ma foi par mes oeuvres (Jacques 2 : 18).

Revelation2012.ch : Comment peux-tu dire qu'Abraham a été justifié par ses oeuvres (Jacques 2 : 21) lorsqu'il a offert Isaac, alors même que Dieu avait déjà déclaré qu'Abraham était "juste" 26 ans avant la conception d'Isaac ?

Jacques : Dieu a dit à Abraham que :

  1. Sa semence (postérité) serait aussi nombreuse que les étoiles dans le ciel (Genèse 15 : 5).
  2. C'est de son fils Isaac qu'il aurait cette descendance innombrable (Genèse 21 : 12).

Abraham croyait en Dieu au point de lui offrir Isaac en sacrifice, par obéissance. Il avait même la foi que Dieu pourrait ressusciter Isaac d'entre les morts afin qu'il tienne sa promesse de lui donner une descendance par Isaac. La foi qu'Abraham avait eue en Dieu depuis plus de 26 ans, et qui lui fut comptée comme justice (à cette époque), fut visiblement démontrée (par Abraham) quand il attacha son fils, le plaça sur l'autel et leva le couteau au-dessus de lui pour le sacrifier. Le terme grec que j'ai utilisé était "edikaiothe", qui signifie qu'Abraham a démontré (rendu visible) la justice qu'il avait déjà avant qu'il offre Isaac en sacrifice.

Revelation2012.ch : En tant que frère de Jésus, dis-nous ce que cela a été de vivre et de grandir à ses côtés à Nazareth ?

Jacques : Comme Jésus l'a dit : un prophète n’est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison (Marc 6 : 4). Nous n'avons pas cru en Lui (Jean 7 : 5).

Revelation2012.ch : Comment as-tu finalement trouvé la foi en Lui ?

Jacques : Il est difficile de rester incrédule devant quelqu'un que tu as vu mourir, être enseveli, ressusciter et monter au ciel...

Revelation2012.ch : Étais-tu opposé au message de l'apôtre Paul ou n'étais-tu pas d'accord avec ses enseignements ?

Jacques : Absolument pas ! En tant qu'évêque de l'Église à Jérusalem, j'avais conscience de ce que Paul avait fait, des persécutions qu'il avait subies, des temps de prison qu'il a endurés et de la manière dont il est mort pour l'Évangile de Jésus-Christ. Bien sûr, lorsque j'ai entendu qu'il s'était converti et qu'il prêchait Jésus, j'étais méfiant...

Comment pouvais-je savoir qu'il ne faisait pas semblant ?

Comment pouvais-je savoir si sa prédication vigoureuse contre l'obligation d'observer la loi pour être sauvé n'était pas une ruse de sa part visant à prendre des frères en flagrant délit de "non-respect de la loi" afin de les emprisonner ou de les mettre à mort ? Je n'étais de loin pas le seul à avoir de sérieuses réserves à son égard (Actes 9 : 20-21). Quand j'ai finalement réalisé que sa conversion était authentique, j'ai reconnu et soutenu son ministère (Actes 15 : 25-27). Paul ne nous a jamais oubliés et nous a démontré son amour en récoltant des dons pour l'Église de Jérusalem, que je présidais, et qui souffrait en raison de la terrible famine qui sévissait alors (Actes 24 : 17 ; 1 Corinthiens 16 : 1-3 ; 2 Corinthiens 8 : 19 ; 2 Corinthiens 9 : 1-5 ; 2 Corinthiens 9 : 12).

Revelation2012.ch : Pouvons-nous acheter notre salut, le mériter ou monnayer la bénédiction de Dieu ?

Jacques : toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. (Jacques 1 : 17). Personnellement, je n'ai jamais trouvé de liste de prix dans les Écritures, et vous ? Si le salut ou les bénédictions de Dieu pouvaient s'acheter, les Écritures devraient non seulement nous en dire le prix mais aussi nous indiquer sur quel compte verser la somme demandée (Romains 8 : 32). Il nous a engendrés (fait naître de nouveau) selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures" (Jacques 1 : 18).

Revelation2012.ch : Quelle est ton opinion sur le message de "l'Évangile-prospérité" qui est si souvent prêché de nos jours ?

Jacques : A vous maintenant, riches ! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous. Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les teignes. Votre or et votre argent sont rouillés ; et leur rouille s’élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours ! Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu’aux oreilles du Seigneur des armées. Vous avez vécu sur la terre dans les voluptés et dans les délices, vous avez rassasié vos cœurs au jour du carnage (Jacques 5 : 1-5).

Revelation2012.ch : Et pour terminer cette entrevue, Jacques, quels conseils de sagesse voudrais-tu laisser à nos lecteurs ?

Jacques : Si vous accomplissez la loi royale, selon l’Écriture, c'est-à-dire : tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien (Jacques 2 : 8). Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous (Jacques 4 : 7).

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar