Que représente la Babylone mystérieuse ?

Certains enseignent que la Babylone mystérieuse d'Apocalypse 17 est la ville de New-York; d'autres disent que ce sont les États-Unis ou encore, qu'il s'agit de l'Église Catholique Romaine.

Lequel de ces 3 points de vue est le bon ? Aucun !

Étant clairement établi dans les Écritures que la Babylone mystérieuse sera détruite pendant la Tribulation, certains essaient de convaincre les chrétiens qu'il leur faut quitter les États-Unis et aller vivre ailleurs afin d'échapper à sa destruction.

Pour information, il n'y aura aucun "pays sûr" pendant la Tribulation (Apocalypse 13 : 7). Vous pourriez vous cacher à Tombouctou, au Tibet ou dans la forêt d'Amazonie, aucun mortel ne pourra garantir votre sécurité.

Dans une tentative désespérée visant à "valider" leur théorie favorite, de soi-disant experts mixent la description biblique de la Babylone mystérieuse avec la Babylone historique dont l'Ancien Testament parle, représentée sur l'image ci-dessus, n'aboutissant à rien de plus qu'à un non-sens religieux. La Babylone de l'Ancien Testament est l'actuelle Babylone historique qui a été détruite et qui ne sera plus jamais reconstruite, comme Dieu l'avait prophétisé par la bouche d'Ésaïe (Ésaïe 13 : 19-20). C'est en Irak que vous pourriez y découvrir ses ruines.

La Babylone mystérieuse qui n'est mentionnée qu'une seule fois dans le Nouveau Testament, dans le livre de l'Apocalypse, est une métaphore qui décrit une autre ville (existant au moment où la prophétie a été donnée) et dont les caractéristiques sont semblables à celle de la Babylone historique. Nous avons un autre exemple de ce genre de symbolisme en Apocalypse 11 : 8 lorsque Jérusalem est appelée "Sodome" et "Égypte" dans un sens spirituel.

Apocalypse 17 : 18 nous indique indiscutablement que la Babylone mystérieuse est une ville. S'agissant d'une ville, cela ne peut en aucun cas faire référence aux États-Unis, c'est absolument impossible (n'en déplaise à ceux qui voudraient coller cette étiquette aux USA). Le même verset nous dit que "la femme que tu as vue, c'est la grande ville qui règne (verbe au présent) sur les rois de la terre." Étant donné que l'Apocalypse a été écrite au 1er siècle après Jésus-Christ et compte tenu du fait que les Écritures doivent toujours être interprétées dans leur contexte, il suffit de poser la question suivante :

Quelle ville avait autorité sur les rois de la terre à cette époque ?

La réponse est : Rome

En effet, au moment où Jean reçut la révélation (l'Apocalypse), l'Empire Romain était à l'apogée de sa puissance. Rome était la seule ville qui "régnait sur les rois de la terre". Ce sont des faits historiques indiscutables.

Mais pourquoi l'apôtre Jean a-t-il utilisé cette métaphore pour comparer Rome à Babylone ?

Parce que ces deux villes (et leurs empires) :

  • étaient des cités païennes.
  • sont devenues les capitales d'un empire mondial.
  • ont répandu le paganisme sur leurs territoires.
  • ont détruit le Temple de Jérusalem exactement le même jour de l'année, soit le 9ème jour du mois de Av du calendrier hébraïque.
  • étaient des régimes oppressants.
  • ont déporté des Juifs...

... et ce ne sont que quelques exemples qui me viennent à l'esprit.

Apocalypse 18 : 24 identifie aussi cette ville comme un lieu où l'on trouve "le sang des prophètes et des saints". Il s'agit là d'une autre référence à Rome qui a mis à mort des milliers de frères et sœurs, dont les apôtres Pierre et Paul. De plus, Apocalypse 17 : 9 nous dit que la ville est "assise sur 7 collines". Cette description topographique ne peut s'appliquer qu'à la ville de Rome, c'est indéniable. Les 7 collines en question sont : Esquilin, Palatin, Aventin, Caelian, Capitolin, Quirinal, et Viminal. Dès lors, la Babylone mystérieuse n'est autre que la ville de Rome.

Mais s'il s'agit de Rome, cela fait-il référence à l'Église Catholique Romaine ?

Je suis désolé de devoir mettre à mal vos préjugés religieux, mais l'Église Catholique Romaine n'existait pas au 1er siècle après Jésus-Christ, mais seulement à partir du 4ème siècle... et il s'agit également de faits historiques. Le Vatican sera probablement détruit lorsque la ville de Rome sera jugée, mais cette prophétie n'est pas spécifique au catholicisme.

Mais s'il s'agit d'une ville, ne se pourrait-il pas que ce soit New-York ? Non, la ville de New-York n'existait pas lorsque cela fut écrit. Dès lors, elle ne pouvait régner (au présent) sur "les rois de la terre" au 1er siècle après Jésus-Christ, pas plus qu'elle ne règne aujourd'hui. New-York n'est pas "assise sur 7 collines" non plus. Et malgré ses excès et ses débauches, vous ne pouvez dire d'elle qu'on y trouve le "sang des saints et des prophètes".

C'est Rome qui sera détruite pendant la Tribulation. C'est de Rome dont Dieu parle lorsqu'il prévient son peuple de "sortir du milieu d'elle" (Apocalypse 18 : 4).

La Babylone mystérieuse a toujours été Rome... le mystère n'en est plus un !

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar