Au temps fixé

La parole de Dieu ne cesse de m'étonner. Qu'importe le nombre de fois que je la lis ou que je l'étudie, il y a toujours quelque chose que je n'avais pas vu auparavant. Jésus, tu es vraiment extraordinaire !

Le Saint-Esprit m'a récemment touché avec certaines révélations contenues en Daniel 11 : 28-30 que nous lisons ensemble ci-dessous :

Après quoi il s'en retournera en son pays avec de grandes richesses, et son cœur sera contre la sainte alliance, et il fera selon sa volonté, puis il retournera dans son pays. Il retournera au temps fixé, et il viendra contre le Midi, mais cette dernière (venue) ne sera pas comme la précédente. Des navires de Kittim s'avanceront contre lui; découragé, il s'en retournera. Puis, furieux contre l'alliance sainte, il ne restera pas inactif; à son retour, il portera ses regards sur ceux qui auront abandonné l'alliance sainte.

Permettez-moi de paraphraser ces versets pour une meilleure compréhension :

Après quoi il (Alexandre le Grand) s'en retournera (veyashuven son pays (la Grèce) avec de grandes richesses, et son cœur sera contre la sainte alliance, et il fera selon sa volonté, puis il retournera (veshavdans son pays. Il retournera (yashuv) au temps fixé (lors d'une fête juive), et il viendra (uva) contre le Midi, mais cette dernière (venue) ne sera pas comme la précédente. Des navires de Kittim s'avanceront contre lui; découragé, il s'en retournera (veshav) . Puis, furieux contre l'alliance sainte, il ne restera pas inactif; à son retour (veshav), il portera ses regards sur ceux qui auront abandonné l'alliance sainte.

Les mots hébreux soulignés ci-dessus sont une variation de la même racine, c'est-à-dire "shuv" qui signifie "retourner / revenir".

Dans ce qui constitue probablement le texte le plus redondant de toute la Bible, voire même de toute la littérature, Dieu nous répète qu'il (Alexandre) reviendra au "temps fixé pour la fin".

Daniel, au chapitre 11, commence par décrire Alexandre, puis les deux dynasties majeures qui devaient ensuite émerger de son royaume (après sa mort), soit le "roi du sud" (l'Égypte dans le contexte) et le "roi du nord" (la Syrie, et ce qui devint plus tard la Syrie et la Turquie). Il parle ensuite du méchant Antiochus Épiphane, qui érigea la première "abomination qui cause la désolation". La désignation de "roi du sud" et de "roi du nord" est utilisée de manière répétitive jusqu'au verset 27. Soudainement, à partir du verset 28 et suivants, il est seulement fait référence à "il" (Alexandre, le futur Antichrist), le premier roi de la dynastie grecque duquel "descendent" tous les autres.

En l'espace de seulement 3 versets, Dieu nous dit à 6 reprises qu'il (Alexandre) va revenir. Mais ce qui m'a sauté aux yeux cette fois-ci, c'est qu'il revient (hors de l'abîme) avec de grandes richesses. Pour savoir d'où lui viennent ces richesses, cliquez ici.

La deuxième chose qui m'est apparue en lisant ces versets, c'est qu'il (Alexandre) reviendra au temps fixé (lamoed). "Temps fixés" (moedim), dans le contexte biblique, correspond aux "fêtes" qui ont été "fixées" par Dieu lui-même pour les Israélites. Ces fêtes sont nommées en Lévitique 23.

Depuis le temps que je lis et étudie ce chapitre, je n'avais jamais vu ces détails auparavant. Preuve en est, une fois de plus, que sans les révélations données par l'Esprit qui a inspiré la Parole de Dieu, nous passerions à côté de nombreuses choses.

Nous savons maintenant qu'Alexandre sortira de l'abîme, ressuscité d'entre les morts, lors de l'une de ces fêtes (temps fixés). Ce n'est pas étonnant que Dieu ait précisé qu'il (le faux Messie) tromperait, s'il était possible, même les élus (le peuple d'Israël).

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar