Travaillez !

Occasionnellement, quelqu'un nous demande comment un chrétien doit s'y prendre pour subvenir aux besoins financiers de son ministère si ce n'est en demandant des dons. Voilà une excellente réponse pour vous :

Travaillez !

Comment ? Vous n'avez jamais entendu cela auparavant ?

Évidemment, ce n'est ni en Amérique, ni dans le contexte de cette génération de profiteurs, ni à l'écoute de certains télé-évangélistes que vous entendrez ce genre de choses. Et pourtant, c'est dans la Bible depuis près de 2'000 ans !

Pierre, Jean, Jacques et André étaient des pêcheurs. Ils travaillaient pour gagner leur vie. Ils n'ont pas arrêté de travailler lorsqu'ils sont devenus les disciples de Jésus. En fait, Jésus les a même accompagnés à plusieurs reprises dans leurs expéditions de pêche. Il n'y a aucune indication biblique qui puisse attester qu'ils aient cessé de pêcher après que Jésus soit monté au ciel. Ils ont juste ajouté une nouvelle sorte de poisson à leurs habitudes de pêche, c'est-à-dire des hommes.

Bien entendu, ce n'est pas sur ce genre de sujet que les gourous de l'Évangile-prospérité prêchent. Ils préfèreront ignorer la chose comme si elle n'avait jamais existé. Mais l'Écriture n'enseigne-t-elle pas que "l'ouvrier mérite son salaire ?" Oui, l'ouvrier le mérite ! Le télé-évangéliste qui vit dans une maison à plusieurs millions de dollars, qui se déplace en jet privé, accompagné par 20 gardes du corps, s'engage dans le népotisme en payant grassement des membres de sa famille inaptes, et qui ment devant les caméras de télévision en vous disant que si vous voulez connaître la prospérité et la bénédiction, vous devez lui envoyer de l'argent... Celui-là ne mérite pas son "salaire"...

Saviez-vous que Paul, le plus grand évangéliste de l'Histoire, travaillait pour subvenir à ses besoins et soutenir son ministère ? Lisez-le vous-même en Actes 18 : 1-3 et 2 Corinthiens 12 : 12-15. Paul fabriquait des tentes, il travaillait pour gagner sa vie. L'homme qui a :

  • amené plus d'âmes à Jésus que n'importe qui d'autre...
  • a fondé le plus grand nombre de congrégations...
  • établi les croyants dans la foi, laissant derrière lui un fondement spirituel si solide qu'il demeure aujourd'hui encore...
  • écrit plus de livres dans la Bible que n'importe qui d'autre (rien de moins que 2/3 du Nouveau Testament)...

Cet homme-là travaillait pour gagner sa vie ! Il travaillait pour soutenir son ministère si prolifique !

Mais n'ai-je pas lu quelque part que Paul acceptait les dons ? Oui ! En 2 Corinthiens 8 et 9, Paul reçoit des dons, non pour lui-même, mais pour les pauvres. En effet, il y avait des croyants qui étaient financièrement en grande difficulté. Après la résurrection et l'ascension de Jésus, le christianisme a commencé à se répandre et les chrétiens souffrirent de sévères persécutions. Ils étaient persécutés à Jérusalem, à Rome, à Éphèse... et en d'autres lieux. Cette année-là, une famine s'ajouta à leur détresse... raison pour laquelle Paul a réuni de quoi soutenir ces frères dans le besoin en faisant appel aux Corinthiens les plus influents. Voilà tout ! Bien sûr, Paul a accepté l'hospitalité de certains croyants alors qu'il voyageait d'un lieu à l'autre. Aquilas et Priscille sont de ceux qui lui ont offert temporairement le gîte et le couvert. Le seul moment où Paul a effectivement reçu des dons pour lui-même, c'est lorsqu'il était en prison. Même dans cette situation pénible, il n'a jamais demandé quoi que ce soit, mais des chrétiens bienveillants qui l'appréciaient, lui et son ministère, ont souhaité rendre son séjour en prison un peu plus confortable en lui envoyant volontairement des habits et d'autres objets utiles (Philippiens 4 : 14-19). Paul n'a même pas eu besoin de demander !

Bien entendu, les gourous de l'Évangile-prospérité n'utiliseront jamais l'exemple de Paul comme modèle à suivre puisqu'il ne leur serait d'aucune utilité pour obtenir l'argent de leurs auditeurs. Leur modèle à eux, c'est celui de Simon le magicien, qui voulait "acheter" le Saint-Esprit pour le profit. Et quelle fut la réponse tout-à-fait appropriée de l'apôtre Pierre ?

Que ton argent périsse avec toi... (Actes 8 : 20).

Merci, Seigneur, pour ta grâce... sans laquelle nous aurions à enterrer de nombreux prédicateurs ! Nous avons un urgent besoin de plus de "Paul", et de moins de "Simon".

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar