Tenter ou tester Dieu

Actes 5 : 1-10 nous raconte l'histoire d'Ananias et de Saphira. L’Église venait de "naître" et les croyants de Jérusalem mettaient volontairement "toutes leurs possessions en commun". Ils vendaient ce qu'ils avaient et apportaient l'argent aux apôtres afin qu'il soit redistribué (Actes 4 : 32-37). Ananias et sa femme Saphira décidèrent de vendre une propriété et de garder une partie de l'argent pour eux. Ils décidèrent d'apporter l'argent en prétendant qu'il s'agissait de la totalité de la somme, mentant ainsi aux apôtres d'un commun accord. Le Saint-Esprit révéla à Pierre qu'ils mentaient et qu'ils testaient l'Esprit du Seigneur. Lorsqu'il reprit Ananias à ce sujet, ce dernier tomba raide mort. Peu de temps après, sa femme Saphira mourut de la même manière. Beaucoup de chrétiens lisent ce passage en passant complètement à côté de ce que cela signifie vraiment en se disant : - qu'est-ce qu'ils ont fait pour mériter la mort ?

Ils ont "juste" dit un mensonge... et alors ? Après tout, ils donnaient de l'argent aux apôtres en faveur de l'Église... c'était un "geste charitable"...

Ce n'est pas le fait de mentir qui a "fâché" le Saint-Esprit.

Si le fait de mentir à Dieu ou de mentir en son nom provoquait la mort immédiate... il y aurait des centaines, voire des milliers de chrétiens (et de prédicateurs) qui seraient passés de vie à trépas comme Ananias et Saphira. Ce qui provoqua leur mort, c'est le fait qu'ils se soient mis d'accord l'un avec l'autre. Ils ont ainsi mis le Saint-Esprit à l'épreuve pour voir s'il connaissait la vérité ou non. Leur mort n'a rien à voir avec le fait de n'avoir apporté qu'une partie de l'argent. Pierre a confirmé, dans les versets 3 et 4, qu'ils étaient libres de garder leur propriété, de la vendre, de garder tout ou partie de la somme obtenue. Leur mort n'a donc rien à voir avec la quantité d'argent qu'ils ont apporté, qu'elle soit grande ou petite.

Ils sont morts pour avoir menti afin de tenter/tester Dieu.

Actes 5 : 9 explique clairement qu'Ananias et sa femme ont menti de manière préméditée (ils se sont mis d'accord) afin de tester le Saint-Esprit, qu'ils venaient pourtant juste de recevoir (Actes chapitre 2) pour voir s'il savait (ou pas) la vérité quant au prix qu'ils avaient reçu pour la vente de leur propriété. Inutile de dire que le Saint-Esprit, qui est Dieu, savait à quel prix la propriété avait été vendue, savait que c'était un mensonge, savait qu'ils s'étaient mis d'accord et qu'ainsi, ils le mettaient à l'épreuve.

Pierre ne fut que le porte-parole du Saint-Esprit qui les fit mourir afin que cela serve d'exemple à tous les croyants. En Matthieu 4 : 6, Satan suggère à Jésus de se jeter du haut du Temple en présumant que Dieu sauverait sa vie. Voici la réponse de Jésus :

- Il est écrit : tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu (Matthieu 4 : 7, Deutéronome 6 : 16). Dans le cas de Jésus, il n'était pas question de mensonge ni de tester si Dieu savait ceci ou cela, mais il ne le fit pas, afin de respecter la Parole de Dieu.

C'est une folie furieuse et un irrespect total d'essayer de "tromper" l'Esprit de Dieu ou de "tester" son omnipotence, son omniprésence ou son omniscience. Ceux qui croient pouvoir tromper Dieu, ne se trompent qu'eux-mêmes. Ananias et Saphira ne moururent "que" physiquement. En tant que croyants, ils sont montés au ciel... et sont sauvés.

Comment pouvons-nous en être sûrs ?

Le salut ne peut pas se perdre et nous savons qu'ils étaient sauvés (Actes 4 : 32, Éphésiens 2 : 8-9). Il ne nous est dit nulle part qu'ils aient périt spirituellement. La Parole de Dieu promet que quiconque croira au Seigneur Jésus sera sauvé et aura la vie éternelle (Jean 3 : 16). Dieu peut permettre (et a permis) que des millions de gens meurent physiquement et soient sauvés spirituellement. Tous les croyants qui sont morts physiquement par le passé sont sauvés. Certains sont morts d'une attaque cérébrale ou d'une crise cardiaque (comme ce fut certainement le cas d'Ananias et Saphira), d'autres sont morts en martyrs, ou ont succombé à une grave maladie ou à un accident.

En Apocalypse 11 : 7-8. il nous est dit que les deux témoins de Dieu accomplissent des signes et des prodiges et qu'ils ont un immense pouvoir. Pourtant, Dieu permettra qu'ils soient vaincus et tués par l'Antichrist. Seront-ils perdus spirituellement ? Pas du tout. Ils meurent physiquement mais sont sauvés (spirituellement parlant) de manière évidente puisqu'ils ressuscitent par la suite et qu'ils sont enlevés au ciel.

Paul parle de quelque chose de similaire en 1 Corinthiens 5 : 5 où il est question d'une immoralité telle qu'on ne la rencontre même pas chez les païens... Paul déclare ensuite qu'il a déjà jugé la personne en question (un peu comme lorsque Pierre reprend Ananias et Saphira) et annonce qu'un tel homme sera livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que son esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus (lors de la résurrection qui aura lieu juste avant l'Enlèvement des croyants).

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar