Peut-on stopper l'Iran ?

Quelqu'un peut-il empêcher l'Iran d'acquérir l'arme atomique ? Quelqu'un peut-il empêcher l'Iran de prendre le dessus sur l'Irak ou du moins d'en faire une marionnette à sa solde comme le sont déjà la Syrie et le Liban ?

Selon Daniel 8 : 4, la réponse est "non", ou du moins, pas pour le moment. Dans ce verset, l'Iran, qui est représenté par un bélier, "pousse" en direction de l'ouest, du nord et du sud. Á en juger par ce qu'indique une boussole et considérant les anciens territoires de l'Empire perse, cela inclura l'Irak, la Turquie, la Syrie et le Liban. Ces deux derniers pays sont déjà "dans la poche" de l'Iran.

Selon ce verset, "aucune bête ne pouvait tenir devant lui, et il n'y avait personne qui pût délivrer de sa main; et il fit selon son gré, et devint grand."

Certains demanderont : cette prophétie ne s'est-elle pas déjà réalisée il y a fort longtemps, quand l'Empire perse a pris de l'ampleur ? Oui.

Mais cela ne signifie pas pour autant que cela n'aura pas un accomplissement futur. En effet, la Bible enseigne que l'Histoire se répète (Ecclésiaste 1 : 9). Il ne s'agit pas d'une spéculation de ma part puisque l'Ange Gabriel a dit à Daniel que la vision relative au bélier (l'Iran) et au bouc (la Grèce sous le règne d'Alexandre le Grand) était "pour le temps de la fin". En fait, il ne le dit pas une seule fois, mais quatre fois (Daniel 8 : 17, Daniel 8 : 19, Daniel 8 : 23 et Daniel 8 : 26).

Bien sûr, les États-Unis et Israël peuvent s'engager dans une "guerre non déclarée" en sabotant les efforts de l'Iran. Ils le font déjà en utilisant des virus informatiques comme le Stutnex, ce qui pourrait "ralentir" les ambitions nucléaires de Mahmoud Ahmadinejad, mais cela n'empêchera pas ce qui doit arriver bientôt. Il est fort probable que la Corée du nord, sous le leadership inexpérimenté de Kim Jong-Un, poursuivra le commerce de ses compétences et de ses ressources avec l'Iran, comme cela fut le cas sous le règne de Kim Jong-Il. Les Russes collaborent également et soutiennent l'Iran avec leurs compétences. L'Iran continue de prétendre qu’ils utiliseront leurs ressources nucléaires à des fins pacifiques mais seul un idiot pourrait croire une chose pareille. L’Iran sera enfin en mesure d’accomplir ce qu’ils annoncent depuis longtemps, c’est-à-dire "effacer Israël de la carte" !

Lorsqu'Alexandre réapparaîtra, et qu'à nouveau, il vaincra les Perses, comme il le fit il y a 2'300 ans, il sera considéré, du moins momentanément, comme le sauveur d'Israël. Pas étonnant que Gabriel ait prévenu Daniel que c’est par la ruse, le succès et la « paix » qu’il fera périr de nombreux hommes (Daniel 8 : 25). Après tout, c'est ce que les Juifs voulaient et attendaient de Jésus, c'est-à-dire qu’il les libère de l'oppression des Romains et qu'il établisse un royaume universel. Suite à son "échec apparent", ils rejetèrent la possibilité qu'il soit le Messie tant attendu. Alexandre, lui, fera les deux. Il vaincra l'oppresseur (l'Iran) et établira un "royaume" universel.

Lors de sa première venue, il fut "bienveillant" envers les Juifs, raison pour laquelle, aujourd'hui encore, de nombreuses familles juives nomment leur troisième fils Alexandre, en son honneur. Les Juifs, qui n'apprécient guère la datation "avant" et "après" Jésus-Christ, ont suivi, pendant une certaine période, un calendrier basé sur les années qui ont suivi le règne d'Alexandre, ce qu'ils appelaient "l'année d'Alexandre". Non seulement il remontera de l'abime et ressuscitera d'entre les morts, mais il démontrera clairement son immortalité et étonnera le monde par les miracles de son faux prophète. Ce dernier accomplira de nombreux signes, jusqu'à faire descendre le feu du ciel. C'est pourquoi Jésus, en Matthieu 24 : 24, a donné l'avertissement suivant : ...car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus (c'est-à-dire les Juifs).

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar