Le chemin étroit

En Matthieu 7 : 13-14, Jésus déclare :

...large est la porte, et spacieux le chemin qui mène à la perdition, et nombreux sont ceux qui entrent par elle; mais étroite est la porte, et resserré le chemin qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui le trouvent.

En Luc 13 : 24, il fait une déclaration similaire : "Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas".

Selon les religieux légalistes, ces versets signifieraient que nous devons vivre notre vie en la restreignant par toutes sortes de "tu dois" et "tu ne dois pas". Que nous sommes supposés observer la loi (la Torah), les 10 commandements, le sabbat hebdomadaire, les lois diététiques de l'Ancien Testament, ou une combinaison de tout ce qui précède. Que nous devons appartenir à une organisation religieuse ou une dénomination particulière et qu'il nous faut vivre selon des préceptes tels que la circoncision ou la pratique de bonnes œuvres pour être sauvé... En fait, vous pouvez relire ces passages et vous verrez qu'il n'y est nullement fait mention de quoi que ce soit qui s'apparente au fait d'observer la loi, les 10 commandements, le sabbat...etc.

Mais alors, de quoi Jésus pouvait-il donc parler ?

Ce n'est pas de "quoi", mais plutôt de "qui". Jésus parlait tout simplement de lui-même. Il est le chemin étroit... Il est le seul chemin qui mène au salut (Jean 14 : 6), il n'en existe pas d'autre. Il est aussi la porte étroite... En Jean 10 : 9, n'a-t-il pas dit :  ...Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ?

En Jean 10 : 1, n'a-t-il pas dit aussi : ...celui qui n'entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand ?

La porte et le chemin étroits, c'est Jésus. Seul Jésus conduit au salut. La religion essaie d'élargir la porte et le chemin en soustrayant à Jésus son oeuvre complète et parfaite de rédemption et en y ajoutant tout ou partie des "obligations" mentionnées précédemment. Tous ceux qui enseignent et prêchent ces "autres" chemins sont des voleurs... des brigands qui mènent le troupeau à l'abattoir (à la perdition) ! Ces gens-là n'ont pas le droit de parler de ce qui concerne le salut puisqu'ils ne sont pas sauvés eux-mêmes.

Si j'étais vous, je choisirais ce qui est étroit...

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar