Qui sont les 2 témoins ?

La question suivante nous est souvent posée : qui sont les 2 témoins mentionnés en Apocalypse 11 : 3 ?

Il y a peu d'oppositions quant à l'identité de l'un des témoins qui serait le prophète Élie. Les Écritures enseignent en effet qu'Élie précède toujours l'apparition de Jésus (Malachie 4 : 5, Marc 9 : 11-12). Il y a par contre un débat assez animé quant à savoir si le deuxième témoin est Énoch ou Moïse. Les gens nous écrivent pour nous poser la question ou pour essayer de nous convaincre que le "candidat" de leur choix est le bon.

Avant tout, je voudrais juste préciser qu'il s'agit d'un de ces sujets sur lesquels nous pouvons demeurer en désaccord sans que cela porte à conséquence. En effet, l'identité des 2 témoins n'a aucune incidence sur le salut d'un individu, et franchement, par rapport au reste de l'eschatologie biblique, cela n'a pas beaucoup d'importance. Les 2 témoins sont qui ils sont et tout ce que nous pourrions imaginer à ce sujet ne changera pas leur identité.

J'ai déclaré à plusieurs reprises que les 2 témoins sont Élie et Moïse. Je vais vous donner les raisons bibliques de mon choix dans un instant mais si vous n'êtes pas d'accord avec moi, c'est OK !

J'ai pris la candidature d'Énoch en considération mais je n'ai tout simplement pas pu trouver le moindre verset, où que ce soit, qui puisse lui faire endosser ce rôle. Par contre, j'ai trouvé de nombreuses preuves bibliques qui désigneraient Moïse. Je n'entre pas en matière quant à l'argumentation de certains sur le fait qu'il est "réservé aux hommes de mourir une seule fois" selon Hébreux 9 : 27 puisqu'en contrepartie, 1 Corinthiens 15 : 51 déclare que "nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés". Dès lors, dire qu'Énoch doit mourir comme tous les autres est bien peu convaincant. Si le deuxième témoin était Énoch, en se basant sur le fait qu'il n'est pas mort précédemment mais qu'il a été "transposé" au ciel, alors tous les chrétiens nés de nouveau qui seront enlevés, de leur vivant, lors de l'Enlèvement des croyants, devront revenir sur terre pour y mourir comme Énoch afin d'accomplir Hébreux 9 : 27. À quoi cela servirait-il d'être enlevé auprès de Dieu dans sa Gloire pour ensuite revenir dans ce monde de péché et y mourir ? Cela n'a pas de sens. Le mot grec utilisé en Hébreux 9 : 27 est "apokeitai" et signifie "mettre à part". Il a été "mis à part" (réservé) à l'homme de mourir. Si le fait de mourir constitue la norme, ce qui est habituellement réservé à l'être humain, il n'est mentionné nulle part qu'il s'agit d'une loi inflexible et insurmontable. À ce propos, 2 Timothée 1 : 10 exprime clairement que Jésus "a détruit la mort et a mis en évidence la vie et l'immortalité par l'Évangile". Et selon 1 Thessaloniciens 4 : 16-17, des millions de chrétiens nés de nouveau seront "transposés" au ciel, comme Énoch, sans avoir connu la mort... à Jésus toute la gloire.

À présent, laissez-moi vous expliquer pourquoi je suis personnellement convaincu que le deuxième témoin est Moïse.
 
Les Écritures ne nous disent absolument pas qu'Énoch a accompli le moindre miracle ou signe tels que ceux qu'accompliront les deux témoins. Il n'y a rien non plus qui puisse le relier à Élie et encore moins au fait d'apparaître à ses côtés. Moïse, lui, a fait les deux. Moïse et Élie étaient tous les deux des prophètes. Elie marcha 40 jours et 40 nuits jusqu'au mont Sinaï et Moïse y monta et y demeura 40 jours et 40 nuits (1 Rois 19 : 8, Exode 24 : 18). Les deux se sont tenus devant le Seigneur (Zacharie 4 : 14, Exode 33 : 11, 1 Rois 17 : 1). Les deux sont apparus ensemble à Jésus sur la montagne de la transfiguration. Cette transfiguration est en quelque sorte un "aperçu" de l'Enlèvement des croyants dont le corps sera glorifié comme en Matthieu 17 : 1-4. Les deux ont été témoins de la "fondation" de l'Église. Dès lors, il tombe sous le sens qu'ils sont les témoins de son "départ" pour la patrie céleste (Matthieu 16 : 13-17, Matthieu 17 : 1-4). Les miracles qu'accompliront les 2 témoins, selon Apocalypse 11 : 6 sont précisément ceux qui sont attribués à Élie, qui ferma les écluses des cieux afin qu'il ne pleuve plus (1 Rois 17 : 1) et à Moïse, qui changea l'eau en sang et frappa la terre de toutes sortes de plaies (Exode 7 : 14-20 & les chapitres 7 à 11).

Il n'y a aucune trace de ce genre de choses dans la vie d'Énoch. Même dans le livre "extrabiblique" d'Énoch...

Quel serait l'intérêt pour l'Antichrist, de tuer Énoch ? Énoch n'a jamais démontré de pouvoirs surnaturels et n'a rien fait non plus en faveur d'Israël. Et pour cause, Israël n'existait pas encore à ce moment-là. Par contre, vaincre un ennemi tel que Moïse, aurait une immense valeur à ses yeux puisque Moïse possédait et possédera à nouveau une grande puissance miraculeuse. Il était également le premier leader d'Israël puisqu'il a fait sortir les Israélites d'Égypte et les a mené vers la liberté. Il est considéré comme le fondateur du judaïsme...

Gardant à l'esprit que la mission de Satan et de l'Antichrist sera de persécuter et d'exterminer tous les Juifs durant la Tribulation (Apocalypse 12 : 13-17, Apocalypse 13 : 7, Apocalypse 10, Daniel 12 : 7), il semble "logique" que Moïse soit l'un des 2 témoins que l'Antichrist vaincra avec un plaisir tout particulier. Ceci étant dit, si certains veulent continuer de croire qu'Énoch est le deuxième témoin, cela ne pose pas le moindre problème. Je n'essaierai pas de vous imposer mon point de vue et je vous remercie de ne pas essayer de m'imposer le vôtre. Comme je vous le disais précédemment, connaître l'identité des 2 témoins n'a pas énormément d'importance par rapport au reste de l'eschatologie biblique. Très bientôt, le monde entier découvrira qui ils sont vraiment.

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.

Recherche / search / buscar