L'Antichrist signera un traité de paix de 7 ans

Faux !

L'Antichrist ne signera aucun traité de paix avec qui que ce soit, et encore moins pour une durée de 7 ans puisqu'il n'apparaîtra sur terre que peu avant les dernières 3 1/2 années de Tribulation (lire l'article "l'Antichrist régnera pendant 7 ans). Ce "traité" n'est qu'une invention religieuse de plus, résultant d'une exégèse incorrecte de Daniel 9 : 27 qui dit qu' : "il confirmera l'alliance avec la multitude pour une semaine" (ce qui, en langage prophétique, ne fait pas référence à une semaine littérale de 7 jours, mais à une semaine sabbatique - appelée "shmita" - d'une durée totale de 7 ans).

Selon le dictionnaire, le mot "confirmer", signifie "ratifier", "renforcer" ou "valider formellement ce qui existait déjà". Vous ne pouvez pas "confirmer" quelque chose qui n'existe pas (déjà). L'Antichrist n'est mentionné nulle part dans ce verset. Le mot "paix" ne se trouve nulle part dans ce verset. Le mot "traité" n'y est pas non plus.

Il n'est dit nulle part que l'alliance est conclue, puis brisée. Les mots "conclure" et "briser" ne s'y trouvent pas. Dès lors, ce verset ne fait pas référence à une alliance à venir, mais à une alliance existant déjà entre Dieu et la semence d'Abraham. Le "il" mentionné n'est pas l'Antichrist, mais Jésus, le Messie. Jésus est la personne sur qui se focalise cette prophétie, et non l'Antichrist (Daniel 9 : 25).

Je le répète, l'Antichrist n'est même pas mentionné dans ce verset.

Mais comment cela peut-il faire référence à Jésus-Christ ? Après tout, Daniel 9 : 27 dit que la personne qui confirme l'alliance est la même qui commettra "l'abomination qui cause la désolation" ! Eh bien non, ce n'est pas le cas.

L'alliance à laquelle il est fait référence est l'alliance éternelle (qui existait déjà) que Dieu avait conclue avec Abraham et sa descendance. Le chapitre commence en se référant à cette alliance (voir Daniel 9 : 4). Le mot "beryith" est le même mot qui est utilisé dans les deux versets (4 & 26). Au verset 4, Daniel ne parle pas d'un "traité de paix de 7 ans", mais de l'Alliance abrahamique. Le Messie ne conclut pas d'alliance. Il confirme celle qui existait déjà. Il la ratifie.

Comment ?

En mourant sur le mont Morija, là où Abraham allait sacrifier son fils Isaac, 2'000 ans auparavant. Abraham a prophétisé que Dieu pourvoirait lui-même à l'agneau pour le sacrifice et a même appelé ce lieu "Yahwe Jireh" (Dieu pourvoira) selon Genèse 22 : 8, Genèse 22 : 14). Jésus est l'agneau auquel Dieu a pourvu pour confirmer l'alliance conclue avec Abraham et sa semence (descendance), exactement comme Abraham et Daniel l'avaient prédit (Genèse 22 : 8, Genèse 22 : 14, Jean 1 : 29). Étant donné que le Messie est la semence d'Abraham, seul le Messie est qualifié pour confirmer une telle alliance.

C'est un enseignement très clair que l'apôtre Paul nous donne dans le Nouveau Testament : "or les promesses ont été faites à Abraham, et à sa semence; il n'est pas dit, et aux semences, comme s'il avait parlé de plusieurs, mais comme parlant d'une seule, et à sa semence : qui est Christ. Voici donc ce que je dis : c'est que quant à l'alliance qui a été auparavant confirmée par Dieu en Christ, la loi qui est venue quatre cent-trente ans après, ne peut point l'annuler, pour abolir la promesse."... (Galates 3 : 16-17).

L'Antichrist n'a jamais été, et ne sera jamais, la semence d'Abraham. Dès lors, il ne peut confirmer d'aucune façon l'alliance (faite avec Abraham).

C'est le Messie qui a mis un terme aux sacrifices (d'animaux) et aux offrandes (de grains)Dieu n'accepte plus les sacrifices et les offrandes pour le pardon des péchés depuis que notre Seigneur Jésus, le Messie, s'est offert lui-même comme sacrifice final, éternel et tout suffisant pour confirmer l'alliance éternelle que Dieu avait faite avec Abraham (Hébreux 9 : 12, Hébreux 10 : 14). Seul le sang précieux du Messie pouvait confirmer cette alliance et ainsi laver tous nos péchés pour toujours. Loué soit son saint nom !

Il faut vraiment prendre ce verset hors contexte, le tordre dans tous les sens, y ajouter un certain nombre de choses qu'il ne dit pas, puis l'assaisonner d'une bonne dose de spéculation religieuse pour en arriver à une théorie aussi ridicule que celle du traité de paix de 7 ans signé par l'Antichrist Il n'y a rien dans toute la Bible à propos d'un "traité de paix de 7 ans". Dès lors, n'attendez pas qu'un traité de paix de 7 ans soit signé car il n'y en aura aucun.

 

Source : http://www.christconnection.net - traduction et utilisation sur le site http://www.revelation2012.ch autorisée par l'auteur.